Sorinnes : Au milieu des greniers de l’école, un bistrot

Olivier et Frédérique Tabareux font évoluer le concept de leur magasin. Au cœur de leur boutique-brocante, il sera possible de boire un verre au coin du feu.

Aurélie Moreau

Siroter une bière locale (sélectionnée sur une carte glissée dans une pochette de vinyle), confortablement installé dans un fauteuil rétro autour d'une table à l'histoire singulière, voilà ce que proposent Olivier Tabareux et son épouse Frédérique. Un changement de cap qui pousse les Greniers de l'école – où la vente d'objets et de meubles anciens se poursuit – vers un univers encore un peu plus convivial. "Je voulais reconstituer l'ambiance des cafés de village", confie l'homme dont l'esprit ne cesse de fourmiller.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...