La victime était handicapée

L’affaire est revenue sur opposition en novembre dernier. Un mois plus tôt, un jeune Rochefortois de 20 ans a été condamné par défaut à 40 mois de prison pour vol avec violences et menaces avec, pour circonstances aggravantes, le fait que la victime, homosexuelle, souffre d’un handicap.

C. Det.

Les faits se sont déroulés dans la nuit du 27 au 28 mai 2018, à Rochefort. Le tribunal vient de rendre son jugement. Le prévenu doit effectuer une peine de travail de 250 heures et, en cas de non-exécution, il devra purger 30 mois de prison.