Dinant : racketté par son amant, le curé vide les caisses

Le curé opérait dans le secteur Notre-Dame de Foy. Il a puisé dans les comptes de paroisses, ou encore de l’aumônerie du CHD. Des fidèles y sont aussi allés de leur poche.

Emmanuel Wilputte
Dinant : racketté par son amant, le curé vide les caisses
Notre-Dame de Foy ©Archives EdA

Les faits se passent en 2011-2012. L’abbé Pierre M. est l’un des prêtres du secteur Notre-Dame de Foy (Dinant), organisé en une ASBL chapeautant plusieurs paroisses. À l’époque, Yvan Tasiaux préside l’association sans but lucratif. Ce jeudi, il se trouve au palais de justice de Dinant, pour réclamer au curé le remboursement de sommes détournées. À ses côtés, se trouve Patrick Perpète, qui lui a succédé à la présidence.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...