Dealer copieusement rossé à Andenne

Dans le milieu des dealers, «la maison ne fait pas crédit ». Un habitant de Gesves, dont la compagne avait une dette de 50€ envers un SDF dealer d’Andenne en a fait l’expérience.

J.C.

Le débiteur andennais s’en était pris à sa compagne pour essayer de récupérer son fric, lors d’une tentative d’extorsion. Le Gesvois avait vu rouge, et avait eu la très mauvaise idée de vouloir venger sa compagne. Le 23 septembre 2015, il avait retrouvé à Andenne le «dealer débiteur» aux méthodes de recouvrement particulières. Il l’avait copieusement rossé. Et même trop copieusement. Grièvement blessé, le SDF dealer fut admis en milieu hospitalier. Son pronostic vital était engagé; il s’en est finalement sorti, mais pas indemne. Interpellé et privé de liberté, le Gesvois fut déféré devant un juge d’instruction dinantais et placé sous mandat d’arrêt. La préméditation étant établie, il fut inculpé de tentative d’assassinat. Vendredi dernier, la Chambre du conseil a ordonné sa libération sous conditions. Libéré après 7 mois de détention préventive, le Gesvois n’est pas pour autant tiré d’affaire. Il devra vraisemblablement, dans un avenir proche, répondre de ses actes devant un tribunal. Et probablement faire face à des débours importants pour indemniser sa victime, qui, indique le Parquet, conserve de lourdes séquelles de ce règlement de comptes particulièrement brutal.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...