Chevetogne en régie: un piège à con, ou non?

Le principe de la gestion du domaine provincial par une régie autonome a été adopté. Assez largement. Objectif 2022.

EMMANUEL WILPUTTE
Chevetogne en régie: un piège à con, ou non?
Le domaine de Chevetogne sera géré par une régie autonome, d’ici quelques mois. ©ÉdA – 501015700675

Cela se trouvait dans la Déclaration de politique générale de la majorité MR-cdH-DéFi, en 2018: la mise en gestion du domaine de Chevetogne par une régie, une «autonomisation» par rapport au service provincial qu’il est actuellement. Le principe avait été approuvé il y a dix mois en conseil, mais chaque groupe politique (hormis DéFI, qui n’existait pas), a noté la députée en charge du centre de loisirs cinacien, Geneviève Lazaron (cdH), en a parlé à un moment.