Les jeunes «Mousquetaires» ont appris avec Helpi

Une trentaine de jeunes escrimeurs cinaciens sont aussi devenus des «super héros des gestes qui sauvent».

Michel Boreux
Les jeunes «Mousquetaires» ont appris avec Helpi
Chaque groupe a suivi une heure de formation en secourisme. ©Olivier Debondt

Le dynamisme des responsables du club cinacien n'est plus à démontrer. Même dans la période de confinement actuelle, le cercle des «Mousquetaires» parvient à conjuguer avec bonheur activité et sécurité. Les U13 continuent, bien sûr, de suivre leurs entraînements et le stage de Toussaint a connu un beau succès. Mais ce jeudi, c'est à un autre type de formation que les jeunes tireurs condrusiens ont eu droit. Pendant une heure, ils sont allés à la découverte des «gestes qui sauvent», avec un moniteur de l'AES (Association des Établissements Sportifs) et le personnage Helpi. «Une formation de ce type, ouverte aux adultes de tous les clubs, était prévue le 17 novembre, dans la cafétéria du centre sportif. Elle a dû être annulée (NDLR: comme les autres programmées dans la province). Mais j'ai tout de suite demandé s'il était possible de proposer cette version adaptée aux 9-12 ans à nos affiliés, toujours dans le respect des règles sanitaires, évidemment. On avait organisé cela en trois groupes de douze enfants maximum, avec un délai de vingt minutes entre chaque séance, afin notamment d'aérer le local, et des circuits différents pour y accéder et en repartir», explique Olivier Debondt.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...