La vie après le maïorat (4): à Ciney, le Phénix Cheffert veut encore renaître

Ils ont été bourgmestres. Depuis un an, c’est fini. Comment le vivent-ils? Découvrez-le dans notre série couvrant nos éditions Namur, Basse Sambre et Entre-Sambre-et-Meuse. À Ciney, il avait reconquis le pouvoir en 2012, il l’a de nouveau perdu en 2018 et surprise, Jean Marie Cheffert l’annonce: «Je compte bien reprendre le mayorat de Ciney». En 2024.

La vie après le maïorat (4): à Ciney, le Phénix Cheffert veut encore renaître
©ÉdA
Emmanuel Wilputte

Jean-Marie Cheffert n'est pas le seul ancien bourgmestre à l'affirmer: «Je m'emmerde. Je vivais à 200 km/h à l'heure, je vis à 80 km/h. Certains matins, je me demande ce que je vais faire. Du jour au lendemain, ton téléphone ne sonne plus. Tu passes de trop à trop peu». Heureusement, continue le Cinacien, «j'ai pu retrouver des activités, je m'implique à la Province (chef de groupe du MR) et au Bureau économique de la Province (il préside BEP Expansion)».