Pessoux: dur lendemain des «Héros»

Alors que tout semblait prêt pour le derby et la réception d’Haversin B, Pessoux a été contraint de déclarer forfait à quelques minutes du début du match.

A.F.

La rencontre avait été inversée à l’aller pour cause de kermesse à Haversin. Son président Émile Leclercq s’explique: «Quand je suis arrivé dimanche matin au terrain, il y avait une tempête en cours. Il était impossible de marquer le terrain et une partie du toit de l’abri des joueurs s’était envolé. Dans ces conditions, il était quasi impossible de jouer. J’ai donc fait appel au comité d’Haversin qui ne semblait pas contre une remise.»