Un concours pour restaurer l’image de nos éleveurs

D’ici quelques jours, à Ciney, l’Association wallonne de l’élevage fera monter sur scène les meilleurs éleveurs. Des passionnés, venus défendre l’image des exploitations familiales. Portrait des finalistes issus de la province de Namur.

Emmanuel Wilputte
Un concours pour restaurer l’image de nos éleveurs
Ciney, concours éleveurs AWE ©ÉdA – 30974914083

Anne Pirson-Demarche va concourir dans la catégorie des éleveurs «expérimentés» (plus de 35 ans) lors de la finale du concours organisé par l’AWE (Association wallonne de l’élevage). Elle gagne quoi, si elle monte sur la plus haute marche du podium, le jeudi 14 à Ciney Expo? Rien. Mais la dame tient à participer. Elle adore son métier, elle veut le défendre, médiatiquement (la cérémonie sera retransmise en direct sur les télés régionales). L’élevage, c’est sa passion. Avec son époux et son fils, elle y consacre 365 jours par an. C’est une habituée d’autres concours, où elle présente des bêtes, quand elle n’est pas elle-même juge. Cette fois, l’enjeu est différent. Il s’agit, dans une période de grande incertitude et de crise profonde, de restaurer l’image d’un secteur, celui des exploitations familiales.