Trente taurillons sur le chemin du Liban

Trente jeunes taurillons BBB sont partis pour un long voyage, de Ciney au Liban. Un nouveau marché pour l’exportation?

M. M.
Trente taurillons sur le chemin du Liban
MOT- exportation bétail ©ÉdA – 30234784409

Événement au marché couvert de Ciney, mercredi dernier: trente taurillons BBB subissaient les derniers contrôles sanitaires avant de prendre le chemin de Sète, sur la Méditerranée et, de là, embarquer pour le Liban. Benoît Jaco, un marchand de bestiaux de Horion-Hozémont, et son fils Quentin, sont à l’origine de ce premier marché d’exportation. Ces taurillons, qui pèsent entre 280 et 290 kg, valent environ 1 250€. Ils ont embarqué dans un camion remorque. De Sète, il leur faudra de cinq à sept jours, dans un bateau qui peut contenir jusqu’à 2 500 bêtes, pour atteindre le Liban.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.