Cent quarante actifs à Ciney

Qui n’a pas joué une fois dans sa vie avec un jeu de raquettes, des volants et un fil ou un filet de fortune tendu au jardin ou à la plage? Ils sont nombreux… à avoir approché ce sport qu’on appelle le badminton.

G.T.
Cent quarante actifs à Ciney
sem 04 ©ÉdA – 201673410038

À Ciney, on le pratique depuis plus de vingt ans en salle. «C'est un sport exigeant en condition physique mais aussi en placement, confie le président-entraîneur François De Wilde, particulièrement attentif à la formation des jeunes. Aux débutants, on tente d'abord de leur faire aimer ce sport tout en leur inculquant l'ABC. D'abord la bonne prise de raquette (NDLR : de 60 cm pour un poids de moins de 100 g), ensuite on leur apprend les techniques de frappe, le service, les amorties et surtout les déplacements sur l'aire de jeu. Le tout avec un volant en plastique car ceux en plumes sont réservés aux joueurs et joueuses plus expérimentés. Avec une simple raquette et des chaussures de sport, ils peuvent déjà aller loin… dans un sport ouvert sur les tournois, les interclubs. Notez qu'au sommet de la hiérarchie, le badminton est un sport olympique… très développé en Asie.»