Un point de sécurité qui inquiète

Un résident du centre Fedasil a trouvé la mort sur la route. Si le contexte était particulier, la Commune de Beauraing s’interroge.

Pierre Higuet
Un point de sécurité qui inquiète
La route qui relie Pondrôme à Beauraing n’est pas sécurisée pour les piétons. ©ÉdA – 501865436383

L’accident survenu ce lundi sur la route qui relie Pondrôme à Beauraing a relancé le débat sur une problématique plus large.

Car, pour la Commune de Beauraing, il existe bel et bien un problème.

La route où le résident de Fedasil a perdu la vie – il a été percuté par un chauffeur qui n'a pu l'éviter – est très fréquentée par les piétons. Celle-ci est précisément utilisée par des résidents du centre Fedasil qui se rendent à Beauraing, notamment pour prendre le train (lire par ailleurs). "Malheureusement, par endroits, il n'y a pas de place le long de la voirie régionale et ces derniers marchent sur la route. Nous avons frôlé plusieurs fois la catastrophe." indique Marc Lejeune, bourgmestre de Beauraing.

Pour répondre en partie à ce problème, le SPW, via la régie de Gedinne, va aménager un fossé de voirie à la sortie de Beauraing. Cela permettra aux usagers faibles de se mettre en sécurité. Le chantier qui sera réalisé cette année ne sera pas suffisant: des tronçons seront à sécuriser.

Pour trouver une solution complète pour le problème, le bourgmestre beaurinois a adressé un courrier au ministre Philippe Henry. Ce dernier est notamment en charge de la mobilité.

Pour le bourgmestre beaurinois, cette sécurisation serait un plus indéniable pour les demandeurs d’asile et les citoyens de Pondrôme qui se rendent à Beauraing à pied. Ceci permettait également d’obtenir un nouveau maillage dans le réseau de mobilité douce mis en place à Beauraing.

Dans un futur proche, c’est un accès au RAVeL de Houyet-Rochefort qui devrait voir le jour. Pour donner une logique à la mise en place de la mobilité douce, la commune pourra compter sur un outil touchant les jeunes: la mise en service d’une piste d’écolage. En matière d’éducation à la sécurité routière, indiquons que la Ville de Beauraing met la main à la poche afin que les enfants puissent suivre une initiation à la conduite du vélo. Dans tous les réseaux, cette initiative est suivie. Chaque année, des élèves de l’école fondamentale décrochent le brevet de cycliste.