Un réfugié tunisien meurt renversé au Tilleul

Lundi, peu avant 19 h, la route de Gedinne-Beauraing a été le théâtre d’un accident mortel à proximité du lieu-dit Le Tilleul. Un piéton a été fauché par une voiture.

P.H.

L’accident n’a pu être évité par le chauffeur du véhicule, un habitant de la cité mariale qui connaît particulièrement bien l’endroit. Le piéton était un résident de nationalité tunisienne du centre Fedasil de Pondrôme, situé non loin de l’endroit de l’accident.

Dans leur recherche afin d’établir les circonstances de l’accident, les enquêteurs pourront s’appuyer sur un film réalisé par une caméra embarquée à bord d’un véhicule.

Pour des témoins oculaires de l’accident, le piéton avait une attitude très particulière: il évoluait sur la chaussée de manière très peu prudente. Il empiétait très largement sur la voie de circulation.

Rappelons que la route est un axe très fréquenté. Autre élément qu’il faut épingler: l’obscurité. Si la voie est éclairée par l’éclairage public, de nombreuses zones d’obscurité subsistent.

Un piéton qui ne se signale pas de manière très visible prend dès lors des risques en évoluant après le coucher du soleil. Ce risque est augmenté si le piéton ne marche pas en se mettant en sécurité.

Pour le chauffeur de la voiture qui a fauché le piéton, le choc ne pouvait pas être évité.

Rapidement sur place, les secouristes n’ont rien pu faire pour sauver le malheureux. Afin de permettre aux enquêteurs de faire toute la lumière sur les circonstances de l’accident, la route a été fermée à la circulation. Le bourgmestre Marc Lejeune s’est rendu sur les lieux de l’accident.