Photos & vidéo | Retour sur la tornade de Beauraing: "13 ans de travaux balayés en 10 minutes"

Le soir de la tornade (le 19 juin dernier), Raphaël Goosse a été prié par la police de quitter son habitation située rue de Rochefort. Depuis 6 mois, il réside à Gozin, en attendant. Il est occupé à reconstruire sa maison de fond en comble. Car tout est à refaire.

Aurélie Moreau

Le déshumidificateur tourne à plein régime depuis des semaines. À l'intérieur de l'habitation, tout est à nu. À la suite de la tornade qui a ravagé sa maison le 19 juin dernier, une "drache carabinée" s'est abattue. "Lorsque je suis arrivé le lundi, c'était la cascade de Coo dans l'escalier. J'ai donné des coups de téléphone à Pierre, Paul et Jacques pour avoir de l'aide. À 30, on a déménagé la maison en quatre heures. Ce n'était pas rien." Chance dans son malheur, il a pu stocker des affaires sur son lieu de travail, à la base de Baronville. Mais l'eau avait fait son œuvre. Le propriétaire a été contraint d'arracher mur et plancher, pour éviter la moisissure, la mérule, vu le gîtage en bois.