Rochefort: un record pour Pascal Henrot sur le 17 km

Pas moins de 180 joggeurs et/ou marcheurs ont répondu présents, samedi dernier, pour la 7 édition du Jogging du Souvenir, à Rochefort.

A.G.
Rochefort: un record pour Pascal Henrot sur le 17 km
Pascal Henrot peut compter sur son endurance, son atout n°1. ©ÉdA – Christophe Béka

C’est sur le tard que les sœurs Grégoire se sont décidées à programmer leur «Jogging du Souvenir», à Rochefort, une épreuve organisée pour la septième fois en la mémoire de l’une d’entre elles, parties trop tôt. Vu la crise sanitaire, pas de départ groupé pour les cent quatre-vingts participants, mais des vagues. Repartis sur trois distances (6,11 ou 17) ils peuvent marcher ou courir, au choix, sur des parcours fléchés, mais sans signaleur et sans ravitaillement.

Des records à battre

Si les vainqueurs sont mis à l’honneur, énormément de cadeaux sont également distribués via le tirage au sort, avec, en prime, des petits défis. Le but, détrôner les recordmans des différentes distances, à savoir Nicolas Copine et ses 22.03 minutes sur le 6 kilomètres, Guillaume Tribolet et son chrono de 42.38 sur le 11 kilomètres et enfin Cédric Raemackers et ses 1.02.39 sur le 17.

Sur la plus petite distance, Michaël Robin l’emporte, mais ne bat pas le record de l’épreuve. Il devance Nicolas Deporter et Olivier Detroz. Chez les filles, la victoire revient à Laurence Jergeay. La chaleur ne permet pas à Christopher Timmerman de faire mieux que le chrono de Guillaume Tribolet, mais termine dans le même temps que le triathlète Jérôme Giaux. Jérémy Demars complète le podium. La très jeune Maureen Lecompte se montre la plus rapide parmi les trente-deux dames présentes.

La plus longue distance de dix-sept kilomètres n’attire que vingt-sept participants, dont un marcheur. Le seul record de l’épreuve qui tombe, c’est d’ailleurs sur cette distance. Pascal Henrot s’impose en 1.02.25, soit quatorze secondes de moins que Cédric Raemackers. Kevin Collette n’arrive que bien plus tard, avec six minutes de plus au compteur, devant Fabien Degeimbre. Dix athlètes féminines sont présentes. Magda Sedlakova décroche la victoire devant Vanessa Hermand et Regine Baijot.

Pour un événement qui s’est organisé un peu en dernière minute, c’est une belle réussite. Les sœurs Grégoire ont eu une belle pensée pour leur petite étoile.