Ici mais également à l’étranger

Le bois de chauffage termine en palettes ou en vrac. Le bois d’allumage termine sur des palettes également. Le tout est chargé sur des camions.

P.H.

Tout est calculé pour optimiser la charge sur ces derniers. Suivant le produit, on peut charger 32 ou 26 palettes. Le produit fini prend la direction de magasins. On peut ainsi trouver le produit beaurinois dans des commerces locaux, mais également dans de grandes chaînes commerciales du nord de la France. Des marchands de mazout s’approvisionnent également à l’Atelier protégé. Le citoyen peut naturellement se rendre dans les magasins qui vendent les produits de l’entreprise. Prochainement un site internet permettra au citoyen de mieux découvrir ce qui peut être acheté auprès de l’entreprise. «Les gens qui se présentent à l’entreprise sont servis», précise Christophe Days, responsable de la production, tout en ajoutant que les choses seront plus simples quand le nouveau site internet sera mis en service. Le client aura ainsi en main toutes les informations.