Contrôle technique routier à Ciney : Une autocaravane saisie et 8.375 euros d’amendes

Un contrôle technique routier des véhicules utilitaires a eu lieu, lundi. Avec l’appui d’une station mobile d’Autosécurité ainsi que de deux experts.

Alexis Seny
Contrôle technique routier à Ciney : Une autocaravane saisie et 8.375 euros d’amendes
Huit véhicules (articulés, camions, camionnettes), sur vingt contrôlés, n’étaient pas en ordre. Un autre a été saisi. ©- Zone de police Condroz-Famenne

Le lundi 24 janvier, une action a été menée sur le site du marché couvert, dans le cadre du PZS (Plan zonal de sécurité) dont les objectifs sont fixés par les autorités administratives et judiciaires. "L'aspect multidisciplinaire est mis en place également par les partenariats que nous avons noués avec les acteurs actifs dans le domaine de la sécurité routière. " Ici, deux agents d'Autosécurité et leur station de contrôle mobile et deux experts techniques du SPF Mobilité et Transport.

"Au total, 20 véhicules (camionnettes, camions, tracteurs et semi-remorques confondus) ont été contrôlés", indique Jean – Pierre Descy, le chef de la zone de police Condroz-Famenne.

"Comme d'habitude, les plus petites infractions à caractère involontaire ont fait l'objet d'observations verbales." Huit verbalisations ont tout de même découlé de cette opération, pour un montant total de 8 375€: deux camions N3 immatriculés en Belgique dont un présentait une défaillance mineure à cause d'un extincteur non-conforme (75€) et l'autre une défaillance critique et deux défaillances majeures avec des pneus lisses, une différence de 33% de freinage sur les roues d'un même essieu ainsi que l'absence de dispositif rétroréfléchissant (1 700€).

Les chauffeurs de quatre véhicules articulés N3 + O4 (deux de Belgique, un belgo-roumainet un polono-danois) sont également repartis avec une amende. Le premier convoyait une surcharge de 11 652 kg soit 26.48% (3 000€). Le second n’avait pas de dispositif antiprojection (350€), comme le troisième qui, de surcroît, n’avait pas non plus de dispositif rétroréfléchissant (700€). Le dernier présentait une différence de freinage de 50% sur les roues d’un même essieu de la semi-remorque (350€).

Enfin, deux camionnettes N1 belges n’ont pas passé le contrôle sans encombre. L’une présentait une défaillance majeure avec un feu de croisement inopérant et une défaillance mineure à cause d’un extincteur non-conforme (425€). L’autre était en nettement moins bon état et cumulait une défaillance critique, deux défaillances majeures et une défaillance mineure: soit 2 pneus lisses, un rétroviseur détérioré, pas de dispositif antiprojections et un feu indicateur de direction qui ne fonctionnait pas (1 775€).

"Les deux experts du SPF ont quant à eux dressé une perception immédiate de 1 500€ pour absence de Licence de Transport pour la camionnette verbalisée de 1 775€. Une autocaravane en défaut d'immatriculation et défaut d'assurance a également été saisie. Le PV est dressé à destination du Parquet et le dépanneur Pirlot à prix en charge l'enlèvement du véhicule. "

Le chef de corps poursuit: "L'absence d'attitude responsable consistant en des négligences dans l'entretien des véhicules est une des causes fréquentes d'accidents. C'est d'autant plus vrai en période hivernale. D'autres actions de contrôle du même ordre continueront à être coordonnées tout au long de l'année par notre Service Circulation."