Historique pour le club ! Bioul Wielsbeke 3 3

t.a.b. 5-3 Arbitre : Van Binst.

Cartes jaunes : Biasio, Pierard, Uskani, Dominguez.

Cartes rouges : Boussaïd (36e), Biasio (2e c.j., 47e).

Buts : De Winter (0-1, 18e), Carton (0-2, 29e et 3-3, 72e), Evrard (1-2, 44e), Heuschling (2-2, pen. 52e), Pierard (3-2, 65e).

BIOUL : Levaux, Alexandre, Druinne, Branchina, Libotte (46e Helson), Evrard (74e Lievens), Tchoakou, Heuschling, François (78e Léonard), Pierard, Biasio.

WIELSBEKE : Balcaen, Boussaïd, Uskani, De Buck, Eeckhout, Devic, De Winter, Shkodra, Dominguez (67e Dhondt), Carton, Dekiere (67e Beeuwsaert).

Le club du Chérimont s'est qualifié, pour la première fois de son histoire, pour le quatrième tour de la coupe de Belgique, aux dépens d'une équipe de Wielsbeke qui a sans doute péché par suffisance. En menant 0-2, via une subtile déviation au ras du poteau de De Winter et une frappe placée de Carton, les Flandriens pensaient l'affaire entendue. D'autant que leur portier avait déjà sorti de la bonne trajectoire un joli lob de Pierard en début de match, puis des essais de Biasio et Pierard. Mais l'exclusion du trop nerveux Boussaïd et la réduction du score, via une tête puissante d'Evrard sur corner de Heuschling, ramenaient l'espoir dans le clan visité.

Le renvoi au vestiaire de Biasio, dès la reprise, n'atténuait pas le dynamisme des Bioulois, qui restaient menaçants par Evrard, à nouveau de la tête, et égalisaient peu après, sur un penalty converti par Heuschling. Carton avait beau se démener devant, Pierard lui répondait et, sur un bon centre de François, portait même les siens aux commandes ! Les pensionnaires de D3 revenaient à la charge et remettaient les comptes à l'équilibre par Carton, avant que Levaux n'arrête un premier penalty, tiré par Devic. Premier, car lors de la séance des tirs au but, le portier bioulois remettait le couvert au quatrième botté adverse, alors que les tireurs visités faisaient mouche à cinq reprises pour se qualifier.

« Et c'est amplement mérité, car les gars ont livré un grand match, confiait Pat Lievens. Les joueurs adverses nous ont pris de haut, pour des paysans, mais ce sont eux qui retournent les mains vides. En foot, il faut respecter tout le monde. Ils ne l'ont pas fait, mais ce samedi, on n'a pas vu qui jouait en D3 ! Sans leur gardien, on aurait même déjà pu mener à la mi-temps. Et, même à dix, on a réussi à leur mettre deux buts. C'est bien pour le club. On ira donc à Tirlemont, où on n'aura rien à perdre ».M.B. Un car partira de la place de Bioul, dimanche prochain, à 13 h, pour Tirlemont (Ph. Protti : 0475/56.68.03).

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...