Grange aménagée ou villa de luxe ? La remise en état est exigée

La Ville d’Andenne et le fonctionnaire délégué n’ont pas le même regard que le prévenu sur son bien.

jve

Lundi, Marc, un habitant d’Andenne, devait s’expliquer au sujet d’infractions urbanistiques qui n’ont échappé ni à la Ville d’Andenne ni au fonctionnaire délégué à l’urbanisme. La construction de deux bâtiments, une habitation et un abri, lui est reprochée. "J’ai aménagé la grange pour héberger mes parents lorsqu’ils reviennent de France. L’abri a été construit suite à un incendie sur le site de mon activité professionnelle, j’y ai mis des voitures un temps, il sert aujourd’hui à abriter la paille de mes chevaux."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...