Fête de la BD d’Andenne : Kanar et Mehdi dézingueront l’actu, au milieu des mondes héroïques d’une quarantaine d’auteurs

La fête de la BD d’Andenne fait péter les bulles, ces 12 et 13 novembre. Avec une quarantaine d’auteurs tous azimuts. Dont trois qui dérident notre monde qui perd la boule.

Alexis Seny

Noël arrive et le magasin de Tony Larivière, Atomik Strip, ne désemplit pas de cartons en tous genres – arrivés parfois cabossés – remplis des merveilles attendues de pied ferme par les aficionados du Neuvième Art. "Où va-t-on mettre tout ça ? " Dans les bibliothèques, où les albums se serrent, il va falloir faire de la place.

La place, elle ne manquera pas au centre culturel d’Andenne, le week-end prochain, pour que les strips soient un peu plus atomiques dans le cadre de la fête de la BD, organisée par l’ASBL La Grande Ourse et initiée par Tony. Souvenir d’un temps où le "super-libraire" était pharmacien ! Un événement chahuté par les années Covid et qui pourrait bien entamer une mue, prochainement. En attendant, c’est une sacrée organisation que celle qui consiste à mettre des étoiles dans les yeux des lecteurs de 7 (ou moins) à 77 ans (ou plus).

 Tout le week-end, il y aura de beaux petits miquets. C’est le surnom que se donnaient les gloires du magazine Pilote, comme Goscinny et Gotlib, sachant pertinemment qu’ils étaient raillés par le monde «sérieux».
Tout le week-end, il y aura de beaux petits miquets. C’est le surnom que se donnaient les gloires du magazine Pilote, comme Goscinny et Gotlib, sachant pertinemment qu’ils étaient raillés par le monde «sérieux». ©Lapone pour la fête de la BD d’Andenne

Encore plus en cette semaine de tous les dangers, quand on compte des auteurs venant d’Italie ou de France. "Cette année, notre rendez-vous tombe la semaine du 11 novembre, veille du week-end. Il n’y aura pas de Thalys, la société profitant du férié pour faire des travaux. Il y a grève chez nous, mercredi ; grève de la RATP (Régie autonome des transports parisiens), jeudi. J’ai dû prévoir des navettes pour aller chercher certains auteurs à Lille." Les coûts de transport, en pleine crise de l’énergie, étant ce qu’ils sont, pour être dans le vert, l’organisateur aura bien besoin du support de la ville d’Andenne et du bénéfice de ses ventes aux enchères (samedi et dimanche vers 16 h 30) de dessins originaux réalisés par les auteurs présents.

Notre triste monde en plus marrant

Et puisqu’on parle des turpitudes de notre planète, entre les coups et les crises, on en connaît trois qui préfèrent en rire, quitte à mettre de l’huile sur le feu des critiques.

Outre Jacques Sondron (que le lecteur de notre quotidien et de sa dernière page, connaît bien), deux autres dessinateurs de presse seront de la partie. L’Andennais Kanar, parmi les ours donc, présentera son dernier recueil, Sinon, vous ça va ?, regroupant ses dessins parus dans Moustique ou Imagine, des inédits et des refusés…

Fête de la BD d’Andenne : Kanar et Mehdi dézingueront l’actu, au milieu des mondes héroïques d’une quarantaine d’auteurs

Fête de la BD d’Andenne : Kanar et Mehdi dézingueront l’actu, au milieu des mondes héroïques d’une quarantaine d’auteurs
©Kanar chez Kennes

Comme ce dessin réalisé il y a quelques semaines pour le bulletin communal et critiquant l’achat par la Ville d’Andenne d’un énorme bronze du Chat de Geluck. Une censure suite à laquelle Kanar a mis fin à sa collaboration avec la revue communale. Avec son style aigu (comme les nez de ses personnages), Kanar n’a pas son pareil pour rentrer dans le lard et user de comparaisons toujours bien vues pour dénoncer les comportements absurdes des grands de ce monde ou du commun des mortels. Du télétravail au mondial du Qatar en passant par le réchauffement climatique.

Fête de la BD d’Andenne : Kanar et Mehdi dézingueront l’actu, au milieu des mondes héroïques d’une quarantaine d’auteurs
©Kanar chez Kennes

Insortable mais pas incasable, le monde d’aujourd’hui inspire aussi Mehdi, l’humoriste de papier de Marchovelette. Aussi actif dans le monde de l’illustration jeunesse (tout autre registre), le trublion défoule ses marqueurs depuis quelques années dans Le grand cactus de la RTBF.

Fête de la BD d’Andenne : Kanar et Mehdi dézingueront l’actu, au milieu des mondes héroïques d’une quarantaine d’auteurs

Le voilà qu’il sort Monsieur Vraiment Malpoli, son deuxième album best-of, sans filtre aucun et affichant son auto-portrait parodique sur une couverture complètement sacrifiée à l’anti-marketing. Hilarant avant même de tourner les pages. Là aussi, l’actualité est passée au crible. C’est osé, barré, d’une impertinence totale qui fonctionne plein tube… mais à ne pas forcément mettre dans toutes les mains.

Fête de la BD d’Andenne : Kanar et Mehdi dézingueront l’actu, au milieu des mondes héroïques d’une quarantaine d’auteurs
©Mehdi chez Kennes

3 €, gratuit pour les – 12 ans. Infos: grandeourse@skynet.be

Kanar sera présent aux dédicaces du samedi, Mehdi et Sondron seront là les deux jours