Cour d’assises de Namur : Laurent Badot écope de 30 ans de réclusion pour avoir tué et torturé sa maman

Laurent Badot a tué sans vergogne sa propre mère Myriam une nuit de juin 2020 à Andenne, avant de fuir sans remords. L’homme de 30 ans a été condamné vendredi à 30 ans de réclusion par la cour d’assises.

J.DO.
 Au terme de cinq jours de procès, Laurent Badot, 30 ans, a écopé d’une peine de 30 ans de réclusion.
Au terme de cinq jours de procès, Laurent Badot, 30 ans, a écopé d’une peine de 30 ans de réclusion. ©ÉdA – Florent Marot

Reconnu coupable jeudi du meurtre de sa mère Myriam Badot la nuit du 7 au 8 juin 2020 à Andenne, Laurent Badot ne pouvait s’attendre à une peine clémente.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.