Des pionniers de Dottignies à Bonneville: quand le patrimoine part en camp de restauration

Durant 5 jours, dix scouts de Dottigines triment pour «leur» chapelle. Un chantier associatif avec Bonn’vie et Qualité-Village-Wallonie.

Catherine Dethine

Bonneville, à la sortie du village, direction Andenne. C’est au pied de la petite chapelle Notre-Dame de Liesse qu’on retrouve la MO 16 007 de l’unité scoute de Dottignies (Mouscron). Au programme des pionniers, une démarche peu commune: la restauration d’une part de patrimoine rural. Une activité qui s’inscrit dans le cadre d’un chantier associatif, en collaboration avec l’ASBL Qualité-Village-Wallonie (coordinatrice) et l’association Bonn’vie – Initiatives & Patrimoine.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.