Une «insolente» santé financière

«Dans la conjoncture actuelle, continuer à être en boni relève de l’exploit, estime Claude Eerdekens. Pour lui, le budget 2018 «permettra de poursuivre le développement accéléré de la Ville dans les domaines de l’économie et de l’emploi et de satisfaire les besoins sociaux, mais aussi la politique culturelle, sportives et d’autres secteurs.»

A.D.