Une salle de gym, en attendant le centre

Dès janvier, les pongistes andennais évolueront dans une salle de Cobegge, avant d’intégrer le futur centre francophone.

Dominique LAMBRECHTS
Une salle de gym, en attendant le centre
©EdA

Les pongistes andennais ont profité de la trêve pour organiser leur déménagement vers de nouvelles installations. Les «Oursons» ont quitté l'école Sainte-Begge de la rue de l'hôpital pour rejoindre Cobegge, à l'Avenue Roi Albert. «On aurait pu rester encore six mois mais, suite à la démolition d'une partie du bâtiment et de la salle rénovée, que nous occupions depuis deux ans, nous étions contraints de placer quatre tables à l'étage. Avec, en guise d'échauffement, 75 marches à se farcir», explique Hugues Moreau.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...