Namur en Mai 2023: une édition record mais un exercice financier toujours sur le fil

Pendant trois jours, les arts forains ont attiré les foules dans la capitale wallonne. Selon les organisateurs, près de 250 000 personnes ont été séduites par une programmation éclectique et en grande partie gratuite. Mais pour que Namur en Mai continue à enchanter, plus de moyens publics seront nécessaires.

Vincent Desguin
Vincent Desguin
 À la faveur des récents chantiers menés dans la capitale wallonne, Namur en Mai s’est réapproprié l’espace public avec un double avantage: bénéficier d’un cadre unique et augmenter les jauges de spectateurs.
À la faveur des récents chantiers menés dans la capitale wallonne, Namur en Mai s’est réapproprié l’espace public avec un double avantage: bénéficier d’un cadre unique et augmenter les jauges de spectateurs. ©ÉdA – Florent Marot

Après trois jours de spectacles, Namur en Mai s’est terminé ce samedi soir sur une excellente note. Comme le souligne le directeur du festival, Samuel Chappel, non sans quelques pincettes, les différents indicateurs laissent à penser que cette édition a connu un nouveau record d’affluence avec près de 250 000 € spectateurs. "Mais pour nous, l’essentiel c’est de voir les spectacles remplis et d’avoir permis aux gens de découvrir des choses, de s’émouvoir, de passer un bon moment…"

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...