Gembloux : Nonet Constructions s’associe au Forem pour renforcer ses effectifs de 10%

Grâce à ses "coup de poing pénurie", le Forem forme des candidats aux métiers en perdition directement sur le terrain. Exemple dans l’entreprise Nonet.

Matthis Demoulin

Plus de 140, c’est le nombre de métiers qui sont en pénurie de main-d’œuvre qualifiée. Parmi les secteurs concernés, celui de la construction tente d’y remédier en se tournant vers des organismes de formation. C’est le cas dans l’entreprise Nonet, située à Jemeppe-sur-Sambre et spécialisée dans l’aménagement extérieur. En collaboration avec le Forem, l’entreprise de construction propose à des candidats de venir apprendre le métier en alternance sur ses chantiers ou dans sa filiale Carrières et Terrassements via un stage en entreprise et ce, après avoir suivi une formation dans les sites du centre de compétence ConstruForm. "Nous visons tout un chacun qui se sent attiré par le secteur, explique Bastien Pechon, expert communication du Forem. Cela peut aller de jeunes demandeurs d’emploi à des travailleurs expérimentés souhaitant se rediriger."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...