Voiture et victime d’un accident sorties de l’eau

Après plusieurs tentatives, vaines à cause de la violence des flots, les secours ont sorti ce lundi de la Meuse une voiture qui y avait plongé il y a plusieurs jours. Le corps du conducteur s’y trouvait.

E.W.
S.G.

Lundi, peu après 14 heures, une voiture a été sortie de la Meuse, à Jambes. Elle y était tombée jeudi passé en fin de journée, peu avant 19 h 30. Les résidents de péniches amarrées à cet endroit (en face du CHR) avaient vu le véhicule tomber à l’eau, ils ont immédiatement prévenu les secours. Mais vu le débit de la Meuse, les recherches avaient été arrêtées vers 20 h 15. Elles avaient repris samedi, pour de nouveau s’arrêter, à cause de la violence du courant.

De gros moyens ont de nouveau été déployés lundi matin, sur la route de halage: un cordon policier a verrouillé tous les environs, tandis que des plongeurs tentaient de repérer la voiture, et ce fut le cas. En début d’après-midi, la voiture, roues en l’air, a été sortie des flots à l’aide d’une grue, qui l’a immédiatement déposée derrière des "paravents", afin d’éviter les regards indiscrets.

Le conducteur est un jeune homme originaire de Jemeppe-sur-Sambre qui, selon nos informations, se rendait chez des amis quand son véhicule a chuté dans le fleuve. A cet endroit, il n’y a pas de parapet.

Le parquet a confirmé son décès en fin de journée: "La victime a été formellement identifiée".

Les autorités judiciaires précisent que le Jemeppois était né en 1993.

Le scénario retenu par le même parquet de Namur: "La voiture est tombée dans la Meuse lors d’une marche arrière sur le halage".

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...