L'année 2022 vue par les photographes de presse namurois

2022, plombée, libérée du Covid et défunte. Neuf photographes nous y renvoient de leurs regards, tantôt bruts tantôt tendres.

Pierre Wiame
 C’était le 30 mars 2022. À l’école d’agronomie de Ciney célébrant son centenaire, le couple royal s’est isolé dans une pièce blanche et nue pour y signer le livre d’or.
C’était le 30 mars 2022. À l’école d’agronomie de Ciney célébrant son centenaire, le couple royal s’est isolé dans une pièce blanche et nue pour y signer le livre d’or. ©ÉdA – 60423524176 -Jean-Pol sedran

Janvier rime depuis toujours avec les rétrospectives. Alors, demi-tour toute dans 2022, dans ses souvenirs et dans ses archives encore fumantes de ce qu’elle a drainé d’actualité chaude et charrié d’images chocs, tour à tour dramatiques et joyeuses. Tantôt décalées et intimistes, tantôt tendres et insolites. À chacun son trip.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...