Cinq cas de gale à l’école hôtelière provinciale de Namur

Cinq cas de gale ont été détectés à l’internat de l’école hôtelière provinciale de Namur (EHPN). Mais pas de quoi fermer l’établissement. La situation semble sous contrôle.

J.Do
 La gale est très contagieuse et provoque de fortes démangeaisons surtout la nuit.
La gale est très contagieuse et provoque de fortes démangeaisons surtout la nuit. ©Voyagerix – stock.adobe.com 

La gale, cette maladie contagieuse causée par un acarien qui provoque des éruptions de la peau, s’est invitée à l’internat de l’école hôtelière. " Quatre élèves étaient d’abord concernés. Six autres cas étaient suspects. Sur ces derniers, il ressort que l’un d’eux est positif et qu’un est négatif, ce qui porte à cinq le nombre de cas avérés. On attend les résultats des quatre autres, indiquait mercredi en milieu d’après-midi Jean-Alexandre Verdonck, inspecteur général de l’administration provinciale de l’enseignement et de la formation.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...