Opérations de sécurisation à Namur en décembre : 3 arrestations administratives

8 établissements Horeca ont été contrôlés, l’auditeur du travail en a fermé 3.

JVE
Police de Namur.
©MAROT Florent

Durant le mois de décembre 2022, les services de la Zone de Police Namur Capitale ont à nouveau déployé des moyens importants pour lutter contre le sentiment d’insécurité de la population.

3 actions majeures, mobilisant de 10 à 50 policiers chacune, ont été menées, autour des points d’attention suivants : La vente et la consommation de stupéfiants sur la voie publique, l’agressivité et les comportements dérangeants de groupes de personnes, principalement dans les centres-urbains et le quartier de la gare, le respect des règles sanitaires dans les commerces et les établissements HORECA, la sécurité routière et la conduite sous influence de drogues et/ou d’alcool et la problématique des cambriolages dans les habitations.

Maxime Prévot, Bourgmestre de la Ville de Namur et Olivier Libois, Chef de Corps de la Zone de Police Namur Capitale, indiquent dans un communiqué conjoint : “Ces 3 actions sont complémentaires à toutes les missions effectuées quotidiennement, en particulier les interventions sollicitées via le N° d’urgence 112, les dépôts de plainte effectués au Commissariat de la Place du Théâtre, le traitement des nombreux dossiers judiciaires en cours, les contrôles de circulation effectués quotidiennement ou encore les missions administratives liées au travail de Proximité. De plus, durant ce mois de décembre, des patrouilles et surveillances spécifiques ont été mises en place, tous les jours, dans le cadre de la sécurisation du Marché de Noël et des commerces, vu cette période de grande affluence.

58 personnes ont été contrôlées, 7 PV judiciaires ont été rédigés, la police a procédé à 3 arrestations administratives. 231 véhicules ont été contrôlés, 3 PV roulage ont été rédigés. 8 établissements Horeca ont été contrôlés, l’auditeur du travail en a fermé 3.

Pour mener ces opérations, la Zone de Police a pu bénéficier de renforts de la Police fédérale et de partenaires extérieurs tels que l’Auditorat du travail, l’Office des étrangers et l’AFSCA.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...