Agression dans un snack de Beauraing: suspension du prononcé

Le prévenu espérait un geste commercial à la suite d’une erreur de commande. La situation a dégénéré.

S.M.
 La commande était froide et incomplète: le gérant a reçu un coup de boule.
La commande était froide et incomplète: le gérant a reçu un coup de boule. ©Jan Van de Vel 

La suspension simple du prononcé de la condamnation a été accordée pour une durée de trois ans, mardi par le tribunal correctionnel de Dinant, à un homme de 35 ans. Celui-ci était poursuivi pour avoir agressé le gérant d’un snack de Beauraing, le 12 septembre 2021, à la suite d’une erreur de commande.

Constatant qu’il manquait de nombreux produits et que la nourriture était froide, le prévenu s’est rendu sur place avec deux autres membres de sa famille pour réclamer un remboursement ou un geste commercial. Le commerce étant fermé, ils ont tambouriné au volet, ce qui a déclenché l’alarme intrusion.

Le gérant, qui n’habitait pas sur place, est venu voir ce qu’il se passait et a reçu un coup de tête d’un des trois individus après avoir appelé la police. Il a subi une fracture du nez et a été en incapacité de travail durant 15 jours.

La défense avait plaidé l’acquittement sur base de la légitime défense.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...