Les pièces archéologiques de l’AWaP s’installeront-elles à Suarlée ?

L’Agence wallonne du patrimoine (AWaP) cherche des nouveaux locaux pour son Centre de conservation et d’étude. Il pourrait s’établir à Suarlée.

Julie Douxfils
 Les trésors archéologiques du patrimoine wallon qui avaient été inondés en 2021 à Saint-Servais ont trouvé refuge sur l’ancien site militaire du Sart-Hulet à Jambes mais il ne s’agit que d’un lieu temporaire, jusqu’à l’automne prochain.
Les trésors archéologiques du patrimoine wallon qui avaient été inondés en 2021 à Saint-Servais ont trouvé refuge sur l’ancien site militaire du Sart-Hulet à Jambes mais il ne s’agit que d’un lieu temporaire, jusqu’à l’automne prochain. ©ÉdA – Florent Marot

Le centre de conservation et d’étude de l’AWaP qui analyse, traite et répertorie des milliers de pièces archéologiques issues de fouilles sur l’ensemble du territoire wallon pourrait-il s’installer avenue d’Écolys à Suarlée ? C’est possible si l’on en croit la demande de permis d’urbanisme qui a été introduite par l’Immobilière du Fort et qui est soumise actuellement à une enquête publique.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...