Le « Petit futé », un guide pour mieux s’imprégner de Namur

Une nouvelle version du célèbre guide français est entièrement dédiée à Namur et ses environs. Elle vient de sortir de presse.

Bertrand LANI
 Simon et Julie sont enchantés de voir leur boutique Ramd’Âm figurer dans la première édition du Petit futé namurois.
Simon et Julie sont enchantés de voir leur boutique Ramd’Âm figurer dans la première édition du Petit futé namurois. ©ÉdA – 60398563359 

Toutes les bonnes adresses namuroises sont désormais compilées dans un guide au format de poche. Et non des moindres puisqu’il s’agit du Petit futé, un must du genre fondé en France dans les années 70. La capitale wallonne bénéficie d'une nouvelle édition qui lui est entièrement dédiée, après une première sortie en 2010. Une initiative de la Ville de Namur et de l’échevine du tourisme Anne Barzin (MR) qui ont entrepris les démarches auprès des forces vives du guide et réservé un budget pour sa confection. "L’objectif était d’inviter et de donner l’envie à un public plus nombreux encore de venir découvrir la ville, d’y séjourner et ainsi de soutenir les nombreux acteurs touristiques, culturels, événementiels et les commerçants qui participent à son attractivité touristique", commente Anne Barzin.

Où sortir ? Où se loger ? Que faire ? Les réponses aux éternelles questions que se posent les visiteurs tiennent en un peu moins de 200 pages. Elles sont le fruit de choix opérés par les rédacteurs du Petit Futé namurois. "Il constitue un recueil non exhaustif de bonnes adresses, tantôt gourmandes, tantôt branchées, tantôt insolites, mais aussi reposantes ou délassantes", indique l’échevine.

Accueil positif chez les commerçants référencés

Dans les enseignes qui ont les honneurs du guide, on confirme que les rédacteurs ont opéré dans la discrétion la plus totale. "On a reçu un email qui nous informait que nous étions repris", explique Simon Arnould, l’un des gérants de Ramd’Âm, magasin de produits culturels d’occasion. Dans le courriel reçu, les commerçants ont également découvert les quelques lignes qui décrivent leur établissement. "Il est impossible de modifier quoi que ce soit, précise Julie Pihard, de chez Ramd’Âm. On peut seulement demander à changer de catégorie. Au départ, nous étions référencés comme librairie, on aurait préféré figurer dans une rubrique “seconde main” mais elle n’existe pas." Au final, la sympathique boutique de la rue des Carmes se retrouve au rayon "Mélomanes/Lecteurs" aux côtés, entre autres, de Lido Musique, Papyrus ou encore… Night&Day. "C’est super, s’exclame Simon Arnould en pleine découverte de l’ouvrage. Comme on est dedans, on est heureux de le faire savoir." Sur la vitrine, les commerçants ont apposé un flyer fait maison qui met en lumière leur récente sélection dans le Petit Futé.

Une démarche qui témoigne du bon accueil et de la fierté des Namurois plébiscités. "C’est une initiative qui donne une image positive de la ville et que nous ne pouvons que soutenir, analyse Étienne Dethier, gérant de Cave de Wallonie et également président de l’Association des commerçants du centre-ville. Comme partout, le regard des visiteurs est plus positif que celui des habitants. C’est aussi le signe que Namur se positionne de plus en plus comme ville touristique. Maintenant, l’intérêt de ce genre de guides, c’est d’être diffusé ailleurs."

Même si on imagine aussi le Namurois pure souche y trouver son compte et y pêcher quelques découvertes.

Le Petit futé « Namur et escapades mosanes » est en vente dans les librairies et au point info de l’office du tourisme situé à côté de la gare au prix de 9,95 €. Une version numérique est téléchargeable pour 6,99 €.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...