Namur : les femmes au cœur d’une balade à travers la ville pour changer de regard

Ce dimanche 8 janvier, une visite féministe de Namur est organisée à Namur. L’histoire de la capitale wallonne est remplie de femmes dont les destins atypiques méritent le détour.

Julie Douxfils
 Le parc Louise-Marie fait référence à Louise d’Orléans, la première reine des Belges par son mariage avec le roi Léopold Ier.
Le parc Louise-Marie fait référence à Louise d’Orléans, la première reine des Belges par son mariage avec le roi Léopold Ier. ©ÉdA – 60390468412

"Seulement 1,5% des espaces publics portaient des noms de femmes en 2017 pour 2,2% en 2022, indique Thomas Chouters, animateur au Centre d’action laïque (CAL) de Namur qui organise l’événement. Ça représente une faible proportion alors que 22% des espaces publics portent des noms d’hommes (déjà en 2017 et encore actuellement)." En d’autres termes, 27 voiries portaient un nom féminin en 2017 pour 37 aujourd’hui. On peut donc noter une petite amélioration en cinq ans.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...