Invitation de bourgmestres au château de Laeken: « Le roi a été surpris d’apprendre qu’on nous appelle 24h/24 directement sur nos GSM »

Voilà quelques jours, les plus jeunes bourgmestres du pays ont été conviés à un souper chez le roi. Parmi eux, Hélène Lebrun (Houyet), Arnaud Allard (Vresse), Michaël Modave (Bièvre) et Martin Van Audenrode (Gesves).

Aurélie Moreau
 Six fois par an, le couple royal invite des jeunes, de différents secteurs, à sa table. Cette fois, et c’est une première semble-t-il, les jeunes bourgmestres ont été conviés. Un «honneur» pour eux et une «reconnaissance» de leur fonction.
Six fois par an, le couple royal invite des jeunes, de différents secteurs, à sa table. Cette fois, et c’est une première semble-t-il, les jeunes bourgmestres ont été conviés. Un «honneur» pour eux et une «reconnaissance» de leur fonction. ©ÉdA – 60383377027 

Hélène Lebrun a dû regarder l’enveloppe a deux fois lorsqu’elle a reçu l’invitation, fin novembre. La missive la conviait à un souper quelques jours plus tard chez les souverains, au château de Laeken, en compagnie d’autres jeunes bourgmestres du royaume. "C’est quand même un honneur", lâche la première dame d’Houyet. Et Arnaud Allard, mayeur de Vresse, d’ajouter: "Ce n’est pas banal, on ne va pas manger tous les jours chez le roi". Il précise que le seul critère de sélection pour ce rendez-vous royal, c’était l’âge. "Ils avaient invité tous les bourgmestres, wallons et flamands, de moins de 40 ans. Notre région était bien représentée vu qu’on était trois bourgmestres du sud". Sans oublier Martin Van Audenrode, mayeur de Gesves.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...