Des ossements humains à Sorinnes, un incendie mortel le jour de Noël, un jambon cuisiné à Namur : le récap' de l'actu namuroise

Chaque jour, la rédaction de L'Avenir vous informe. Que retenir de l'actualité de la semaine ? On fait le point.

Bertrand Lani

1. Des ossements humains découverts en région dinantaise

 Des recherches ont été entreprises mercredi dans le bois du Plantis à Sorinnes où un crâne puis d’autres ossements ont été retrouvés.
Des recherches ont été entreprises mercredi dans le bois du Plantis à Sorinnes où un crâne puis d’autres ossements ont été retrouvés. ©ÉdA – Vincent Lorent

Mercredi, une découverte a suscité l’émoi dans le village de Sorinnes où des ossements humains ont été mis au jour. Le passé militaire de la bourgade dinantaise pourrait expliquer leur présence comme le suggère les hypothèses avancées par les férus d’histoire locale. Le parquet de Namur écarte en tout cas la piste judiciaire. Il a désigné un anthropologue et un médecin légiste pour faire la lumière sur cette découverte.

2. Un incendie mortel le jour de Noël à Waret-la-Chaussée

 La maison de la chaussée de Louvain est désormais vide de ses occupants.
La maison de la chaussée de Louvain est désormais vide de ses occupants. ©ÉdA – Florent Marot 

Le week-end de Noël s’est terminé tragiquement pour une famille de Waret-la-Chaussée. Un incendie s’est déclaré à l’arrière de leur habitation, dans la foulée des célébrations du 25 décembre. Un des occupants, un homme âgé de 52 ans, y a laissé la vie. A ce stade, les causes de l’incendie demeurent indéterminées.

3. Le jambon mosan des étudiants de l'ITCA

L’Italie a son parme et l’Espagne son serrano… La région namuroise peut désormais s’enorgueillir d’un jambois mosan. Cette fierté culinaire a été préparée par les élèves de la section boucherie de l’Itca à Suarlée. Séché et salé, ce jambon tranche avec la tradition fumée de l’Ardenne. Peut-être trouvera-t-il sa place sur votre table ce 31 décembre ?

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...