Restes humains découverts près de Dinant: et si c'était un corps oublié par les Allemands en 1914?

Des restes humains ont été découverts dans le bois du Plantis, à Sorinnes, où des fouilles ont été entreprises. Les suppositions quant à leur origine vont bon train. Un anthropologue va être désigné.

Aurélie Moreau
 En 1914, les Allemands avaient inhumé des corps dans le cimetière, derrière le château. Par la suite, les corps avaient été renvoyés en Allemagne. En auraient-ils oublié sur place?
En 1914, les Allemands avaient inhumé des corps dans le cimetière, derrière le château. Par la suite, les corps avaient été renvoyés en Allemagne. En auraient-ils oublié sur place? ©Collection archives – Jacques LeclEre

Nous l’évoquions récemment dans nos colonnes: un crâne et des ossements humains ont été trouvés dans le bois du Plantis, derrière le château de Sorinnes. D’après le parquet de Namur, le crâne aurait été découvert le 18 décembre. Il aurait été déposé, emballé dans un sac, au commissariat de police de Dinant une dizaine de jours plus tard (le 27 décembre). Des fouilles ont alors été entreprises dans le périmètre, avec l’appui de la protection civile. Elles ont permis de déterrer d’autres restes humains.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...