Des restes humains découverts au bois du Plantis à Sorinnes

Un crâne et des ossements ont été découverts au bois du Plantis à Sorinnes où un important déploiement de la police et de la Protection civile a été constaté mercredi après-midi.

M. M.
 Des recherches ont été entreprises mercredi dans le bois du Plantis à Sorinnes où un crâne puis d’autres ossements ont été retrouvés.
Des recherches ont été entreprises mercredi dans le bois du Plantis à Sorinnes où un crâne puis d’autres ossements ont été retrouvés. ©ÉdA – Vincent Lorent

Mardi, un homme a apporté un crâne humain emballé dans un sac au commissariat de police de Dinant.

Suite à cette découverte peu banale, un déploiement policier s’est opéré mercredi sous les ordres du commissaire Jacobs et avec l’appui de la Protection civile. Des recherches ont été entamées dans le bois du Plantis à Sorinnes, non loin de la route reliant Ciney à Dinant, où un périmètre de sécurité a été mis en place. C’est l’endroit où le crâne, qui semble avoir un certain âge, a été trouvé.

Les recherches ont été entreprises afin de voir s’il y avait encore d’autres restes humains. En fin de journée, d’autres ossements ont finalement été trouvés mais la police et la Protection civile ne disposaient pas d’assez d’éléments pour déterminer si ceux-ci appartenaient à un homme ou à une femme. Ce détail une fois établi pourrait mettre la police sur une piste ou l’autre.

Pour l’heure, le mystère subsiste. L’intervention du DVI, le service d’identification des victimes de la police fédérale, devrait permettre d’apporter des renseignements probants.

Le bois du Plantis est une propriété de la famille De Villenfagne. Il a été le théâtre de violents combats en décembre 1944, au moment de l’offensive Von Rundstedt. Ce crâne et d’autres ossements pourraient donc être également des restes de combattants de l’époque

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...