Auvelais : un chauffeur de camion écrasé par son propre véhicule chez Bruco

Un chauffeur de camion a perdu la vie au sein de l’entreprise Bruco, écrasé par son propre véhicule.

Samuel Godart
 L’accident s’est produit dans les anciens bâtiments de Saint-Gobain, aujourd’hui occupé par Bruco.
L’accident s’est produit dans les anciens bâtiments de Saint-Gobain, aujourd’hui occupé par Bruco. ©ÉdA – Florent Marot 

Jeudi, vers 6 h 30 du matin, un dramatique accident a coûté la vie à un chauffeur de camion au sein de l’entreprise spécialisée dans le recyclage, Bruco, à Auvelais).

Un semi-remorque chargé de déchets de plâtre s’est renversé sur le flanc alors qu’il déchargeait la cargaison. L’inquiétude a rapidement gagné les hangars de Bruco, car le chauffeur, né en 1949 et domicilié à Walcourt, était introuvable.

Les pompiers de la zone Val de Sambre emmenés par l’adjudant Denis Rouffiange se sont rendus sur les lieux avec une autopompe, une ambulance ainsi que le SMUR d’Auvelais.

Les secouristes ont retrouvé le chauffeur du camion coincé et sans vie sous le bahut renversé. Les policiers de la zone Samsom se sont chargés des constatations. L’auditorat du travail et un expert du parquet de Namur sont également descendus sur les lieux.

C’est la société de dépannage Cassart, grâce à une grue spécialisée dans les poids lourds (Bovesse), qui a redressé le camion afin de dégager le corps du malheureux chauffeur.

Celui-ci a été pris en charge par les pompes funèbres pendant que les pompiers colmataient la fuite de carburant provenant du réservoir troué du camion.

Pour les besoins de l’enquête, une caméra de surveillance va être analysée pour connaître les circonstances exactes du drame.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...