Gare de Namur: la reconnexion avec Bomel prévue pour 2023

Ascenseurs et escalators fonctionnels, nouvelle placette plus sécurisée, etc. Le SPW et la SNCB envisagent de réaménager l’entrée nord de la gare de Namur dans un futur proche.

Bertrand LANI
 Panne après panne, les utilisateurs ont pris m’habitue de se passer des escalators et de l’ascenseur au profit des bons vieux escaliers.
Panne après panne, les utilisateurs ont pris m’habitue de se passer des escalators et de l’ascenseur au profit des bons vieux escaliers. ©ÉdA – 204210767295 

C’est la fin d’un feuilleton qui se profile pour les habitants de Bomel et les navetteurs qui fréquentent la gare de Namur. Ceux-là avaient presque fini par s’accommoder aux pannes récurrentes des ascenseurs et des escalators censés permettre l’accès au quartier nord de la ville. Un projet de réhabilitation structurelle est dans les cartons. Il est porté conjointement par la SNCB et le SPW (la Région étant propriétaire du site). "Il est question d’installer deux nouveaux escalators et un nouvel ascenseur, explique Nicolas Yernaux, porte-parole du service public de Wallonie (SPW). Ils seront ainsi moins sujets aux actes de vandalisme." Exemple avec les escalators. "Ils sont identiques à ceux des supermarchés avec un bouton d’arrêt en cas d’urgence. Souvent, certains s’amusent à appuyer dessus. Pour relancer le mécanisme, il faut chaque fois faire appel à un technicien. Avec la fréquence de passage d’une gare, c’est ingérable", dit notre interlocuteur. Le SPW entend aussi aménager l’entrée de la gare et la placette extérieure à front de boulevard du Nord. "On accorde une attention toute particulière à la sécurité. On souhaite éviter les petits recoins qui sont des endroits idéaux pour le vandalisme", poursuit Nicolas Yernaux. Des pourparlers sont en cours avec la Ville de Namur afin de doter l’espace d’une caméra de vidéosurveillance. SCNB et SPW dégageront 1,5 million€ pour les aménagements. L’opérateur de transport prenant trois quarts de la somme à sa charge. Dans un souci d’efficacité, la SNCB devra assurer, à terme, l’entretien des infrastructures.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.