Namur: 50 policiers seront formés à la prise en charge des victimes de violences sexuelles

Accentuation de la formation de policiers à la prise en charge de victimes de violences sexuelles, qui se relaieront dans un futur centre dédié à cette problématique.

ÉdA
 À l’académie de police, on formait déjà la problématique. On passe à la vitesse supérieure dans la perspective de l’ouverture d’un centre spécialisé.
À l’académie de police, on formait déjà la problématique. On passe à la vitesse supérieure dans la perspective de l’ouverture d’un centre spécialisé. ©ÉdA – 50938662716 

Les futurs policiers, en écolage à l’académie ainsi que des agents déjà opérationnels dans les zones, ont déjà des formations spécifiques pour la gestion de la problématique des violences sexuelles lors de leur cursus ou sous forme de formation continuée, depuis des années. Avec les ressources internes que sont les enseignants à demeure, mais aussi des chargés de cours issus du monde social, de la magistrature etc. Cela s’est installé au fur et à mesure de la prise de conscience au sein des zones, de la nécessité de ressources spécifiques dans cette problématique dont on parlait assez peu il y a quelques années. La prise de conscience est arrivée petit à petit, le travail de formation de personnel plus spécialisé en la matière a commencé, progressivement aussi.