Andenne : découvrir les coulisses de ses boutiques préférées lors des premières "routes du commerce"

Pour la première fois, les routes du commerce seront organisées à Andenne ce 25 novembre. L’occasion de mettre en lumière tout le travail accompli par les commerçants au quotidien.

Julie Douxfils
 Le chocolatier Denis Ariqua fait partie des commerçants qui ouvriront leurs portes ce vendredi 25 novembre dans le cadre des premières routes du commerce andennaises.
Le chocolatier Denis Ariqua fait partie des commerçants qui ouvriront leurs portes ce vendredi 25 novembre dans le cadre des premières routes du commerce andennaises. ©ÉdA – Florent Marot

Être commerçant, ce n’est pas juste être derrière un comptoir ! "C’est aussi la gestion des stocks, les contacts avec les fournisseurs, le choix des produits que l’on vend, le lien avec les clients, la gestion de l’après-vente ou encore la visibilité, avec la communication et l’interaction sur les réseaux sociaux qui prennent énormément de temps, épingle Caroline Finfe, chargée de relations à l’UCM pour la province de Namur. La vente en ligne s’est ajoutée à la vente physique et il y a aussi la gestion de la comptabilité et du statut d’indépendant. Tout cela est sous-estimé et amplifie la quantité de travail que les commerçants ont au quotidien car c’est chronophage et énergivore." Toutes ces facettes que l’on ne voit pas au premier abord, l’UCM a souhaité les valoriser en lançant l’événement gratuit "Les routes du commerce".