Antica: 45 ans à faire vitrine des arts décoratifs

La 45e édition d’Antica s’est ouverte jeudi. À l’affiche, 115 exposants belges et étrangers et 25 000 visiteurs attendus. Nous avons foulé cet univers foisonnant de pièces et trésors décoratifs.

Pierre Wiame
 Antica, c’est 25 000 visiteurs attendus dans des univers décoratifs chatoyants.
Antica, c’est 25 000 visiteurs attendus dans des univers décoratifs chatoyants. ©ÉdA – 60309068531

S ave the date. Jeudi.14 heures. L’ouverture des portes d’Antica témoigne d’un intérêt ignorant la crise. 112 exposants, autant que l’an dernier. Les amateurs d’art se pressent, nombreux à avoir sauvé la date, tant ce raout des arts décoratifs exalte l’intemporelle propension humaine à façonner des œuvres, et transporte dans un univers onirique parallèle. Il convoque une ribambelle d’angelots et de personnages historiques. Inspire de voluptueux moments. Enfin, suggère un voyage imaginaire chez les grands des beaux siècles, mondains érudits et dames couvertes de bijoux.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.