Dix-huit mois requis pour des faits de cleptomanie commis à Dinant, Fosses et Châtelet

Sans revenu, le prévenu revendait les objets volés.

smon
Dix-huit mois requis pour des faits de cleptomanie commis à Dinant, Fosses et Châtelet

Dix-huit mois de prison ont été requis, mardi sur opposition par le parquet de Namur devant le tribunal correctionnel de Dinant, à l’encontre d’un homme poursuivi pour plusieurs vols commis dans des commerces de Dinant, Châtelet et Fosses-la-Ville entre avril 2019 et octobre 2021.

Les premiers vols remontent à avril et mai 2019. Le prévenu a volé, à trois reprises, des coffrets contenant des mèches de foreuse, des lames pour scie circulaire et des cadenas dans un magasin de bricolage de Fosses-la-Ville.

Le 28 janvier 2020, c’est un épilateur électrique et neuf paires de ciseaux qui ont été volés dans un magasin discount de Châtelet. L’homme est en aveux pour les ciseaux, pas pour l’épilateur. "Je lisais la notice de l’appareil pour savoir si c’était bien de ça dont j’avais besoin", explique-t-il.

Enfin, en octobre 2021, il a été pris en train de voler des systèmes d’alarmes et des visiophones, pour un préjudice de 1.700€, dans un magasin de bricolage de Dinant. Les faits sont reconnus mais le nombre d’objets volés est contesté.

"Je n’avais aucun revenu, je volais pour revendre. C’est aussi maladif, c’est de la cleptomanie. Je n’ai jamais volé ailleurs que dans des magasins", a indiqué le prévenu. Ce dernier a déjà de nombreux antécédents judiciaires, notamment pour des faits de vol. Il demande néanmoins encore des conditions. Jugement le 13 décembre.