La nouvelle gare de Ciney sera prête pour fin 2023 (photos)

Les travaux du bâtiment de la gare débuteront le 18 novembre prochain. L’ancien sera démoli dans le courant de l’été.

Céline Colinet

La SNCB et Infrabel l’annoncent, le nouveau bâtiment de la gare de Ciney, dont les travaux démarrent, sera terminé d’ici la fin de l’année 2023. La première étape du processus débutera par le terrassement de la zone le 18 novembre prochain.

Coût total pour le nouveau bâtiment à charge de la SNCB: 4,1 millions d’euros. L’ensemble du projet de modernisation de la gare, initié en 2019, représente un investissement global de 35 millions d’euros, dont 26 millions financés par Infrabel.

Une fois le nouveau bâtiment construit, l’ancienne gare sera démolie dans le courant de l’été 2023 et remplacée par un parvis piéton. La transition se fera en douceur pour les voyageurs. Le nouveau couloir sous-voie, long d’une cinquantaine de mètres, est en phase finale de travaux et devrait déjà être accessible en cette fin d’année 2022. Un accès qui permettra de se rendre sur les quais par l’avant, sans devoir passer par la salle des pas perdus comme c’était le cas précédemment.

la gare bénéficiera aussi d’un parking vélo couvert et sécurisé de 72 places à destination des vélos classiques et 36 pour les vélos électriques. Une fois le parking construit, le parvis piéton sera aménagé. Il se voudra être un lieu de convivialité muni de bancs et de plantations.

Un bâtiment zéro énergie

L’ancien bâtiment, encore chauffé au mazout, est source de déperditions d’énergie. La nouvelle installation fonctionnera par pompe à chaleur, avec un système de plafond rayonnant, pour une chaleur plus diffuse. Grâce aux panneaux photovoltaïques installés sur le toit, la SNCB vise un bâtiment "zéro énergie".

Le nouveau hall de gare mesurera 67m², contre 100m² environ pour le bâtiment obsolète. Concernant l’afflux de voyageurs, la crainte était de ne pouvoir tous les tenir dans le hall principal. Mais il n’y aura pas de souci selon Marianne Herniaux, porte-parole de la SNCB. "L’espace d’attente a été calculé bien large pour les voyageurs. À Nivelles, la dernière gare inaugurée, cet espace est plus petit.", commente-t-elle. "L’espace extérieur fait 600m² d'abris au total, soit 500m² d'auvents et 8 abris pour 12 personnes. Ça permet un embarquement plus rapide et donc on gagne en ponctualité. C’est un concept de gare qui se veut fonctionnel avant tout. " En cas de réel besoin, la structure en ossature bois pourra toujours être agrandie.

En travaux depuis 2019

Dans le cadre de la remise à neuf de l’axe Arlon-Namur, la gare de Ciney était la dernière à bénéficier de travaux de rénovation, après Gembloux et Jemelle il y a une dizaine d’années. En 2019, le gestionnaire du réseau s’attaquait au déplacement, à l’allongement et au rehaussement des quais. "Aujourd’hui, les quais font 76cm de haut, pour faciliter l’embarquement des personnes à mobilité réduite mais aussi pour éviter toute tentation de traversée sauvages des voies", atteste Frédéric Sacré, porte-parole d’Infrabel.