Critiqué pour sa gestion de l’Espace Dignité à Jambes, Robert Bourgeois est soutenu par son conseil d’administration

Via une motion de soutien, le conseil d’administration de l’ASBL Educ’Actions et Dignité a réitéré sa confiance envers le fondateur de l’Espace Dignité. Ce dernier a, pour rappel, fait l’objet de vives critiques dans la presse concernant sa gestion financière de l’établissement.

Bertrand LANI
 Robert Bourgeois a été égratigné dans la presse pour sa gestion de l’Espace Dignité mais il conserve l’appui du conseil d’administration de l’association.
Robert Bourgeois a été égratigné dans la presse pour sa gestion de l’Espace Dignité mais il conserve l’appui du conseil d’administration de l’association. ©ÉdA – Florent Marot 

Le 29 octobre dernier, l’Avenir consacrait quatre pages à l’Espace Dignité. Pour rappel, l’activité du centre qui accueille des personnes démunies depuis 2018 dans la rue Mazy à Jambes, est menacée, faute de moyens financiers. Une situation qui a fait se délier les langues. Proches et membres de l’ASBL Educ’Actions et dignité, qui fait fonctionner le lieu, ont remis en question les compétences de gestionnaire de Robert Bourgeois, son président et fondateur.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.