Des centaines de flambeaux pour clôturer le 900e anniversaire de l’abbaye de Floreffe

Le livre des 900 ans de l’abbaye de Floreffe s’est refermé samedi soir. En guise d’apothéose, une marche aux flambeaux sur les pas de saint Norbert. Un voyage en clair-obscur dans l’espace et le temps.

Pierre Wiame
 Des pèlerins, bougie à la main, face au maître-autel où Norbert célébra la messe en 1221. Dernière image du jubilé.
Des pèlerins, bougie à la main, face au maître-autel où Norbert célébra la messe en 1221. Dernière image du jubilé. ©ÉdA – 60286292180

Les lueurs des flambeaux ne permettent pas d’éclairer la masse sombre des pèlerins qui cheminent dans la nuit de Floreffe. Ils sont 350 à composer ce ruban de feu qui serpente et marque des stations. Les interventions sous les lampes se succèdent. Rappellent combien l’abbaye de Floreffe, depuis sa fondation, en 1121, fut un phare qui rayonna loin sur tous les plans. Un lieu de pouvoir intemporel, et d’érudition, qui a ébloui la chrétienté.