Namur : les vieux meubles au placard, le « Chant de la Terre » fait place à l’art

À Namur, le Vieux charme n’est plus. L’enseigne spécialisée en antiquités s’est muée en magasin d’artistes. Le Chant de la terre a été inauguré ce vendredi.

Bertrand LANI
 Bernadette Limbos et Jean-Marc Guillaume se sont complètement reconvertis.
Bernadette Limbos et Jean-Marc Guillaume se sont complètement reconvertis. ©ÉdA-Vincent Lorent

Il y a 13 ans, Jean-Marc Guillaume posait ses valises au n° 53 de l’avenue Albert Ier à Namur pour y ouvrir un magasin d’antiquités baptisé le Vieux Charme. Sa spécialité: les meubles anciens. Le business est alors florissant. "Au début, ça marchait très bien. Mais depuis cinq ans, les clients se faisaient rares", déplore-t-il. Le marché souffre plus que jamais de la concurrence du Web et des grandes enseignes qui fournissent du mobilier en kit. "Certains jours, je ne voyais personne."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.