Le Théâtre de Namur devient un manoir hanté pour le Festival de l'Horreur

La première édition du Festival de l’Horreur commence, ce 9 novembre, au Théâtre de Namur. De quoi ravir les amateurs de sueurs froides.

Ugo Arquin
 Talweg, conte cruel qui conjugue cirque et projections numériques, sera présenté durant la soirée d’ouverture.
Talweg, conte cruel qui conjugue cirque et projections numériques, sera présenté durant la soirée d’ouverture. ©Petri Dish

Du 9 au 12 novembre, le Théâtre de Namur se transforme en manoir hanté lors de la première édition du Festival de l’Horreur. L’occasion de vivre des moments déjantés et riches en sensations fortes à vous donner la chair de poule. Au programme: des cabarets et des spectacles monstrueux. Sans oublier des conférences dédiées à Dracula et quelques animations pour toute la famille. "I l s’agit de propositions artistiques qui diffèrent de la programmation classique du théâtre royal, avance Virginie Demilier, directrice générale. Ce festival se caractérise aussi par une dimension intergénérationnelle. Tout le monde aime, selon les circonstances, se confronter à la peur ou en rire."