Saint-Servais: la cafétéria de la piscine attend son gestionnaire

Un nouvel appel d’offres pour l’exploitation de la cafétéria de la piscine Louis Namêche court jusqu’en décembre. L’infrastructure est dépourvue d’espace horeca depuis sa réouverture début 2020.

Bertrand Lani
 L’exploitation de la cafétéria de la piscine est soumise à une concession d’une durée de cinq ans.
L’exploitation de la cafétéria de la piscine est soumise à une concession d’une durée de cinq ans. ©ÉdA – 50450521253 

Seule piscine communale ouverte de janvier à août, la piscine de Saint-Servais a tourné à plein régime en 2022. Cela devrait encore être le cas dans un futur proche avec la rénovation en profondeur des infrastructures voisines, à Jambes, qui nécessitera la fermeture du bassin. Le moment est donc opportun pour enfin doter la piscine Louis Namêche d’une cafétéria digne de ce nom. Un marché public vient d’être lancé et les candidats gestionnaires ont jusqu’au 5 décembre pour soumettre une offre. Ce n’est pas la première fois. "On avait entamé la procédure avant les travaux de rénovation du bassin mais ça n’avait rien donné. Mais on pouvait comprendre la frilosité de s’engager avant un long chantier, explique l’échevin en charge du patrimoine communal Tanguy Auspert (Les Engagés). On a donc opté pour un espace libre avec des distributeurs mais il faut reconnaître que ça ne fonctionne pas. Après ça, il y a eu le Covid et toutes les restrictions qui en ont découlé." Rouverte en janvier 2020, la piscine a rapidement été contrainte de fermer à nouveau en raison de la pandémie.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.